Vous êtes un PRO? Cliquez ici pour faire partie de notre répertoire.

Pourquoi devenir un client de Gorenov.com

  • Obtenez une page complète décrivant vos services dans notre répertoire
  • Plus de 20 000 visites par mois
  • La meilleure visibilité sur les moteurs de recherche
  • Augmenter votre visibilité en ajoutant vos projets et vos promotions
  • Maximiser votre réseau sur la toile

Identification

Récupérer mot de passe

ACCUEIL >> Conseils >> Comment évitez les incendies?

Comment évitez les incendies?

maison-allumettes-feu10 avril 2009, Vendredi matin, dans l’est de Montréal. Un incendie d’une très grande ampleur ravage plusieurs immeubles de condominiums en construction.

Un feu toutes les deux minutes! Ne jamais sous-estimer le danger du feu. Cet avertissement mériterait d’être gravé dans tous les appartements et maisons de Montréal. Le risque d’incendie domestique ne baisse pas, il s’aggrave même. Quelles sont les raisons de ces accidents ? Comment les éviter ? Ces questions, tous le monde doit se les poser et trouver une réponse.

L’une des causes de départ d’un feu est l’utilisation imprudente des appareils électriques.
Des branchements sauvages, des multiprises surchargées, des gaines de fil endommagées, une installation vétuste et inadaptée aux nouveaux appareils, un halogène imprudemment positionné, voilà autant de sources possibles de courts-circuits et de feux.

L’autre grande famille d’accidents se situe dans la cuisine.
Sous des décors familiers et accueillants, ce lieu concentre en fait nombre de dangers liés à l’usage même de la cuisine, la flamme de la gazinière, l’utilisation de l’huile – un produit très inflammable à température élevée, la présence de produits d’entretien également inflammables…

enfants fasines par le feuEt puis, il y a les enfants fascinés par le feu, les allumettes.
Laissés trop longtemps seuls, ils peuvent commettre de terribles imprudences. Tout comme les adultes d’ailleurs qui fument au lit, n’éteignent pas leur cigarette, laissent traîner des bougies allumées.

Face à cette accumulation de risques, il existe diverses ripostes.

La première d’entre elles par l’assimilation d’un ensemble de gestes et d’attitude de prudence. Chacun d’entre nous, dans sa vie quotidienne, doit rester vigilant, ne pas négliger l’entretien et la maintenance des appareils de chauffage et des appareils électriques, surveiller les enfants, etc. Une affichette informative peut utilement rappeler les grands principes de sécurité. L’autre parade contre le feu passe de plus en plus par la technique. Détecteurs et extincteurs sont encore insuffisamment répandus dans les logements français. Le législateur est en train d’y remédier. Les assurances vont appuyer ce mouvement de modernisation qui va permettre à terme de réduire le nombre d’accidents mortels et de sauver des vies.

L’ELECTRICITE
Un danger permanent Les risques d’incendie d’origine électrique sont souvent sous-estimés. Pourtant, les chiffres sont clairs : il y a une origine électrique à un incendie domestique sur trois. Trois causes principales peuvent entraîner un accident électrique : la surcharge de l’installation, l’usure et le vieillissement, le bricolage. La surcharge est liée à la multiplication des appareils ménagers (lave-linge, four à micro-ondes), et des équipements de confort et de loisirs (sèche-cheveux, fer à friser, lecteur DVD, ordinateurs, consoles vidéo). Du coup, il est fréquent que les branchements et les circuits soient sous dimensionnés et que cela provoque des courts-circuits. Autre source de dysfonctionnement, la vétusté. Avec le temps, les prises se détériorent, les isolants se dégradent, le disjoncteur général ne fonctionne plus.

Ainsi, près de la moitié des habitations de plus de trente ans ne répondent plus aux normes de sécurité.

Enfin, nombre « d’électriciens du dimanche » se lancent dans des réparations hasardeuses qui vont accentuer encore le risque d’un « pépin ». Face au risque électrique, il faut inlassablement réapprendre les bons gestes et les bons réflexes : ne pas laisser les appareils en veille (et éviter ainsi tout risque de surtension), bannir les branchements anarchiques, ne pas tolérer de prise casée, être encore plus vigilant dans la salle de bains à cause de la présence de l’eau, ne pas couvrir les chauffages électriques, faire contrôler régulièrement ses installations par des professionnels. Cette vigilance est d’autant plus nécessaire qu’il existe très peu de contrôles réglementaires pour l’habitat existant.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Bookmark and Share

Articles qui pourraient vous intéresser...

Les Pros en lien avec votre recherche...


Donnez vos commentaires sur cet article!


(Ne sera pas publié)