Vous êtes un PRO? Cliquez ici pour faire partie de notre répertoire.

Pourquoi devenir un client de Gorenov.com

  • Obtenez une page complète décrivant vos services dans notre répertoire
  • Plus de 20 000 visites par mois
  • La meilleure visibilité sur les moteurs de recherche
  • Augmenter votre visibilité en ajoutant vos projets et vos promotions
  • Maximiser votre réseau sur la toile

Identification

Récupérer mot de passe

ACCUEIL >> Articles vedettes >> Nouveauté >> Prix d’excellence cecobois 2011: venez célébrer l’utilisation du bois dans l’industrie de la construction non résidentielle

Prix d’excellence cecobois 2011: venez célébrer l’utilisation du bois dans l’industrie de la construction non résidentielle

Québec, le 18 mai 2011 – Le Centre d’expertise sur la construction commerciale en bois (cecobois) présente les finalistes des Prix d’excellence cecobois 2011. Cette deuxième édition des Prix d’excellence célèbre l’utilisation du bois dans l’industrie de la construction non résidentielle. Professionnels du bâtiment, entrepreneurs généraux et donneurs d’ouvrages publics et privés ont été cordialement invités à présenter leurs meilleures réalisations sur le plan de l’architecture, de l’ingénierie ou de l’innovation. Les prix, attribués aux professionnels, à leurs clients et clientes ainsi qu’aux entrepreneurs généraux, reconnaîtront l’importance de cette relation de complicité essentielle à l’aboutissement de projets de qualité.

« Les projets soumis dans le cadre de l’édition 2011 des Prix d’excellence cecobois révèlent encore cette année tout le potentiel qu’offre le matériau bois pour la construction d’édifices non résidentiels. Chez cecobois, nous constatons d’ailleurs qu’un nombre accru de donneurs d’ouvrages et de professionnels préconisent ce noble matériau  pour leurs projets. La fierté et l’intérêt grandissant pour l’utilisation du bois est palpable alors que nos sondages indiquent que le nombre de bâtiments en bois a progressé de 33 % en trois ans seulement pour atteindre 20 % des mises en chantiers de bâtiments non résidentiels », a déclaré avec fierté Louis Poliquin, directeur de cecobois.

Finalistes

Pour les catégories de projets institutionnels, les critères sont le respect des besoins et des contraintes du client, la qualité du projet dans son ensemble, la qualité de l’exécution, la conception intégrée et la prise en compte des concepts de développement durable.

  1. 1. Bâtiment institutionnel de plus de 600 mètres carrés

Les finalistes sont :

  • Centre de formation et de transfert technologique sur les pratiques forestières (CFTTPF), Dolbeau-Mistassini – Saguenay-Lac-Saint-Jean

Ce bâtiment, tout en démontrant les différentes possibilités d’utilisation du bois pour les futurs travailleurs forestiers, est un exemple de construction écologique grâce à l’utilisation de plusieurs essences québécoises pour l’ossature, le revêtement et le mobilier. Ces produits régionaux, issus d’un matériau renouvelable, sont intégrés de façon cohérente.

Équipe de projet :

Andrew Kozina et Louis Pietrusiak, architectes, Emond, Kozina, Mulvey, architectes (ekm architecture)

Daniel Paiement et Maude Thériault, architectes, Le Groupe D.P.A.

Michel Tremblay et Charles Savard, ingénieurs, Genivar

Guy Bonneau et Gaston Roy, Les Entreprises de construction Guy Bonneau Itée

  • Complexe de soccer du Parc Chauveau, Québec – Capitale-Nationale

Bâtiment précurseur et grande fierté pour la ville de Québec, ce projet remarquable est obtenu grâce à l’érection d’arches de bois lamellé-collé de plus de 70 mètres de portée et à l’abondance de lumière naturelle. Les arches sont disposées à des niveaux différents selon la longueur du bâtiment afin de former un grand voile à double courbure. En tout, l’utilisation de bois lamellé-collé a permis d’éviter l’émission de 1 500 tonnes de CO2.

Équipe de projet :

Vadim Siegel, architecte, ABCP Architecture

Alain Tousignant, architecte, Hudon Julien Associés

Mircea Discuteanu, ingénieur,  Roche Construction inc.

Éric Boucher, ingénieur, EMS – Génio – Teknika HBA

Pierre Cadieux, entrepreneur, Décarel

  • Centre communautaire de Betsiamites, Betsiamites – Côte-Nord

Avec sa combinaison de volumes et de matériaux rappelant une légende autochtone, cet édifice apporte chaleur et rassemblement à la communauté innue. Sa configuration rythmée et son habile intégration des différents systèmes constructifs démontrent une volonté de créer un espace harmonieux à dominance bois.

Équipe de projet :

Richard St-Pierre, Andy St-Pierre et Cathy Dumas, architectes, Richard St-Pierre Architecte, maintenant ABCP Architecture

Jacques Tremblay, ingénieur, Groupe-conseil TDA inc.

André Gobeil, entrepreneur, Norbati Consultants Trân et associés inc.

  1. 2. Bâtiment institutionnel de moins de 600 mètres carrés

Les finalistes sont :

  • Centre de formation et de recherche du Centre d’études nordiques (CEN), Whapmagoostui-Kuujjuaraapik – Nord-du-Québec

Dans un souci d’efficacité, l’intégration de la structure en bois lamellé-collé a permis de répondre adéquatement aux besoins de préfabrication et de faciliter le transport inhérent à la localisation éloignée du projet.  Ressource locale du territoire cri, l’épinette noire utilisée pour la structure apparente constitue aussi la finition du plafond de la salle multifonctionnelle. Le parement de bois extérieur représente également une solution flexible, durable et adaptée aux conditions nordiques.

Équipe de projet :

Alain Fournier, architecte, Fournier, Gersovitz, Moss, Drolet et associés architectes (FGMDA)

Sébastien Cinq-Mars,  ingénieur, Genivar

Simon Corriveau, Verreault

  • Conférence régionale des élus de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, Salaberry-de-Valleyfield – Montérégie

Ce projet d’agrandissement et de restauration a été conçu avec une structure apparente en bois lamellé-collé. L’expression contemporaine du volume de bois, annexé au bâtiment existant par un passage de verre,  contribue à la mise en valeur des lieux et de l’histoire qui s’en dégage. Ce volume s’exprime aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur par un traitement mural de bois au périmètre de la salle du conseil.

Équipe de projet :

Émile Gilbert, Martin Brière, Melinda Hart, architectes,  Brière Gilbert + associée architectes

Fernando Leblanc-Carrera, ingénieur, Stavibel

Marc Perreault, Landco construction

  1. 3. Concept structural

Pour la catégorie concept structural, les critères sont la qualité des choix et des solutions, l’intégration intelligente des systèmes structuraux, l’utilisation rationnelle et optimale du matériau bois, l’optimisation et le souci d’atteindre une performance globale.

Les finalistes sont :

  • Complexe sportif CAPCE – Collège Marie-Victorin, Montréal

Ce complexe sportif utilise différents systèmes structuraux apparents et adaptés aux besoins de chaque espace : des fermes hybrides allient le bois et l’acier au dessus du gymnase double, une structure conventionnelle poutres et poteaux pour la salle d’entraînement et, pour le stade de soccer, des arches en bois de 70 mètres de portée.

Équipe de projet :

Tony Zinno, architecte, Zinno Zappitelli Architectes

Raffaele DiLillo, entrepreneur, DiLillo Construction

Eric Karsh, ingénieur, Equilibrium Consulting

Benoît Forest, ingénieur, Marc Denis et associés

  • Complexe de soccer du Parc Chauveau, Québec – Capitale-Nationale

La structure en bois lamellé-collé de la toiture à double courbure constitue une prouesse technique en soi, avec une portée libre de 73,5 mètres, permettant de chevaucher le terrain de soccer avec une hauteur libre de 19,5 m au centre de l’aire de jeu. L’ajout de poutres de redressement couvre les aires de circulation et permet de réduire les accumulations de charges de neige.

Équipe de projet :

Vadim Siegel, architecte, ABCP Architecture

Alain Tousignant, architecte, Hudon Julien Associés

Mircea Discuteanu, ingénieur,  Roche Construction inc.

Éric Boucher, ingénieur, EMS – Génio – Teknika HBA

Pierre Cadieux, entrepreneur, Décarel

  • Centre communautaire de Betsiamites, Betsiamites – Côte-Nord

Dans ce projet, l’utilisation habile de la structure confère de nombreuses qualités à la construction. En plus de rythmer habilement les espaces, elle permet de leur offrir une chaleur incontestable et de cadrer des vues vers l’environnement extérieur.

Équipe de projet :

Richard St-Pierre, Andy St-Pierre et Cathy Dumas, architectes, Richard St-Pierre Architecte, maintenant ABCP Architecture

Jacques Tremblay, ingénieur, Groupe-Conseil TDA Inc.

André Gobeil, entrepreneur, Norbati Consultants Trân et Associés inc.

  1. 4. Concept et détails architecturaux

Les critères de la catégorie concept et détails architecturaux sont la qualité du concept architectural, la qualité des détails, les solutions adaptées au matériau bois, le souci d’atteindre une performance globale, la créativité et l’équilibre visuel.

Les finalistes sont :

  • Conférence régionale des élus de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, Salaberry-de-Valleyfield ‑ Montérégie

Le concept proposé amène un certain défi afin de donner un effet de suspension du volume de bois.  La réflexion du bâtiment existant sur les parois de verre ainsi que le contraste du nouvel espace avec l’ancien font preuve d’un souci du détail et de recherche conceptuelle. Le volume en bois répond à la forte présence du bâtiment de pierre.

Équipe de projet :

Émile Gilbert, Martin Brière, Melinda Hart, architectes,  Brière Gilbert + associée architectes

Fernando Leblanc-Carrera, ingénieur, Stavibel

Marc Perreault, Landco construction

  • Siège social de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, Saint-Augustin-de-Desmaures – Capitale-Nationale

Le volet écologique du projet de cet organisme à but non lucratif représentait une priorité pour la mise en place du  nouveau siège social. L’intégration harmonieuse du bâtiment sur le site à la fois résidentiel et boisé ainsi que le respect des techniques constructives et des gabarits propres à la typologie du secteur sont des éléments distinctifs du projet.

Équipe de projet :

Guillaume Robin, architecte, St-Gelais Montmigny et associés

François Jutras, ingénieur,  Roche ltée Groupe conseil

Stéphane Perron, Roche Construction

Structures Ultratec

  • Centre communautaire de Betsiamites, Betsiamites – Côte-Nord

Dans ce projet, la structure aux couleurs chaudes se marie parfaitement au revêtement intérieur. Les ouvertures habilement disposées soulignent le paysage extérieur en plus d’apporter de justes quantité et qualité de lumière naturelle, tout en assurant une protection adaptée dans ce climat nordique. Le souci apporté aux détails permet d’apprécier chaque espace du projet.

Équipe de projet :

Richard St-Pierre, Andy St-Pierre et Cathy Dumas, architectes, Richard St-Pierre Architecte, maintenant ABCP Architecture

Jacques Tremblay, ingénieur, Groupe-conseil TDA inc.

André Gobeil, entrepreneur, Norbati Consultants Trân et Associés inc.

  1. Revêtements extérieurs

Les critères pour la catégorie revêtements extérieurs sont la qualité esthétique, l’équilibre visuel, l’audace et l’inventivité, la mise en valeur du bois ou des essences, l’usage adapté et l’intégration harmonieuse.

Les finalistes sont :

  • Centre de formation et de transfert technologique sur les pratiques forestières (CFTTPF), Dolbeau-Mistassini Saguenay-Lac-Saint-Jean

Dans l’objectif de contribuer au développement durable dans la région, le parement extérieur en bois torréfié est de source locale. Il est aussi intégré de façon homogène. Les différents volumes de ce bâtiment possèdent ainsi une finition sobre tout en produisant une ambiance chaleureuse.

Équipe de projet :

Andrew Kozina et Louis Pietrusiak, architectes, Emond, Kozina, Mulvey, architectes (ekm architecture)

Daniel Paiement et Maude Thériault, architectes, Le Groupe D.P.A.

Michel Tremblay et Charles Savard, ingénieurs, Genivar

Guy Bonneau et Gaston Roy, Les Entreprises de construction Guy Bonneau Itée

  • Quartier général de la Sûreté du  Québec du district MLLL, Mascouche ‑ Lanaudière

La sélection du revêtement en peuplier torréfié est cohérente avec le concept global, soit une perception qui varie selon la distance d’observation, une composition de façade contemporaine et la pureté des lignes.  Les critères d’apparence, de résistance, de facilité d’entretien et de disponibilité font en sorte que ce parement est tout désigné.

Équipe de projet :

Pierre Larouche, architecte, Services intégrés Lemay et associés inc.

Jean-Marc Coursol, Jean-Marc Coursol Architecte

François Charest, ingénieur, Leroux, Beaudoin, Hurens et Associés inc.

Steve Fortin, Groupe Décarel

 

  • Conférence régionale des élus de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, Salaberry-de-Valleyfield ‑ Montérégie

La double paroi vitrée, combinée au revêtement de bois horizontal dans la partie haute du volume, amène  une signature sobre. Le projet propose également des façades élégantes.

Équipe de projet :

Émile Gilbert, Martin Brière, Melinda Hart, architectes,  Brière Gilbert + associée architectes

Fernando Leblanc-Carrera, ingénieur, Stavibel

Marc Perreault, Landco construction

  • Siège social de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, Saint-Augustin-de-Desmaures – Capitale-Nationale

Les différents parements extérieurs en bois et leur coloration respective ont été choisis de façon à minimiser l’impact visuel du bâtiment sur le bois dans lequel il se dresse ainsi qu’à minimiser les impacts négatifs sur son environnement.  Le jeu de couleurs et de textures rythme également les façades.

Équipe de projet :

Guillaume Robin, architecte, St-Gelais Montmigny et associés

François Jutras, ingénieur,  Roche Ltée Groupe conseil

Stéphane Perron, Roche Construction

Structures Ultratec

  1. Prix Concept étudiant

Dans la catégorie concept étudiant, les critères sont la qualité du concept architectural, les solutions adaptées au matériau bois, le souci d’atteindre une performance globale, la créativité et l’équilibre visuel.

Les finalistes sont :

  • SHED

Cours Ambiances physiques et design architectural

Cet atelier, conçu pour la fabrication de maquettes à proximité de l’École d’architecture,  intègre un système structural acier-bois mettant en œuvre des panneaux en lamellé-croisé. Le design favorise un généreux apport de lumière naturelle et  une grande flexibilité de l’espace construit.

Équipe de projet :

Catherine Houle, Marianne Lapalme et Vanessa Poirier

École d’architecture de l’Université Laval

  • TANGENTE

Cours Ambiances physiques et design architectural

Ce projet d’agrandissement de l’École d’architecture propose une courbe en bois asymétrique qui dirige le visiteur afin qu’il puisse découvrir les différents espaces. Le design du bâtiment permet une réflexion de la lumière sur les panneaux de bois lamellé-croisé et plusieurs stratégies bioclimatiques.

Équipe de projet :

Vincent Boulianne, Maude Émond Pichette, Maxime Hamel et Valérie Vigneau

École d’architecture de l’Université Laval

  • Le jardin entropique

Projet de fin d’études (2e cycle)

Ce projet d’implantation de mobilier et de diverses structures dans une carrière consiste en une exploration de la matérialisation d’une architecture évolutive issue d’un dialogue entre l’Homme, l’environnement et les nouveaux systèmes d’intelligence artificielle. Pour la réalisation de ce projet, les panneaux de bois lamelé-croisé ont été choisis pour leur potentiel de préfabrication numérique.

Un projet de :

Mathieu Boucher-Côté

  1. 7. Mentions

Le jury a particulièrement apprécié certains aspects de différents projets présentés et ces derniers seront soulignés lors de l’événement.

  • Caisse d’économie solidaire de Québec, Québec – Capitale-Nationale

Situé dans l’édifice Fondaction, cet aménagement permet de conserver la vision sur le système structural novateur tout en profitant d’espaces privés. L’usage ponctuel du parement en bois naturel et l’utilisation de planches récupérées de différentes essences créent un espace harmonieux.

Équipe de projet :

Bruno Verge, architecte, Tergos construction et architecture écologique

Gaétan Thériault, ingénieur, Génécor experts-conseils inc

Aurèle Fortier,  Bernier et Fortier ltée

  • Palais Montcalm, maison de la musique, Salle Raoul-Jobin, Québec – Capitale-Nationale

Le style Art déco qui a guidé l’architecte dans sa conception apporte à la salle une combinaison d’essences, de couleurs et de formes géographiques variées d’éléments en bois. Tout cela, combiné à une acoustique hors pair, donne au spectateur l’impression d’être assis au cœur d’un instrument de musique.

Équipe de projet :

Jacques Plante, architecte, L’Architecte Jacques Plante

Christian Bernard, architecte, Les architectes Bernard et Cloutier

Dominique St-Gelais, architecte, St-Gelais Montminy architectes

Martin Lemyre, ingénieur, BPR

Robert Salicco, entrepreneur, Decarel

  • Centre communautaire de Betsiamites, Betsiamites – Côte-Nord

L’exécution, l’intégration habile des systèmes et la qualité de finition exemplaire font de ce projet un modèle à suivre. Le jeu de teintes dans le bois et l’apport d’autres matériaux minéraux contrastants apportent de la richesse, de la chaleur à l’ensemble et un sentiment enveloppant.

Équipe de projet :

Richard St-Pierre, Andy St-Pierre et Cathy Dumas, architectes, Richard St-Pierre Architecte, maintenant ABCP Architecture

Jacques Tremblay, ingénieur, Groupe-Conseil TDA Inc.

Autres prix

Prix Coalition BOIS Québec

Ce prix reconnaît l’apport exceptionnel d’une personne, d’un organisme, d’une entreprise ou d’une municipalité qui a contribué à la progression de l’usage du bois en construction non résidentielle.

Prix Émérite

Ce prix récompense un individu parmi les fabricants, les organismes œuvrant dans les milieux des produits du bois ou la communauté des professionnels pour son engagement, sa persévérance et sa détermination à rendre l’utilisation du bois en construction non résidentielle toujours plus présente et efficace.

Le Jury

Le jury est composé des personnes suivantes :

  • Manon Asselin, associée principale Atelier TAG et professeure adjointe à l’École d’architecture de l’Université de Montréal
  • André Bourassa, architecte et président de l’Ordre des architectes du Québec
  • Gilles Brassard, ingénieur et président de la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec
  • Caroline Frenette, ingénieure et conseillère technique chez cecobois
  • Véronique Klimine, architecte, chez R2K architecture, France

Le Gala

C’est au Théâtre Plaza de Montréal, le 1er juin prochain, que le milieu de la construction non résidentielle concerné sera invité au gala des Prix d’excellence cecobois. L’animation de la soirée sera assurée par Mme Marie-Christine Trottier, de Radio-Canada, qui aura le privilège de dévoiler les lauréats de cette édition 2011. De plus, deux autres prix y seront dévoilés.

À PROPOS DE CECOBOIS

Le Centre d’expertise sur la construction commerciale en bois (cecobois) est un organisme dont la mission est de promouvoir et de faciliter l’usage accru du bois en construction multifamiliale et non résidentielle au Québec par la formation, la diffusion de logiciels et de guides de conception et par le soutien technique aux professionnels de la construction.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Bookmark and Share

Articles qui pourraient vous intéresser...

Les Pros en lien avec votre recherche...


Donnez vos commentaires sur cet article!


(Ne sera pas publié)