Vous êtes un PRO? Cliquez ici pour faire partie de notre répertoire.

Pourquoi devenir un client de Gorenov.com

  • Obtenez une page complète décrivant vos services dans notre répertoire
  • Plus de 20 000 visites par mois
  • La meilleure visibilité sur les moteurs de recherche
  • Augmenter votre visibilité en ajoutant vos projets et vos promotions
  • Maximiser votre réseau sur la toile

Identification

Récupérer mot de passe

Quoi faire en présence de radon dans votre maison ?

La fin de l’été annonce le début de la saison de chauffage, mais également la campagne de promotion de Santé Canada concernant le radon, un gaz qui peut contaminer l’air des maisons. C’est suite à une décision de Santé Canada de rabaisser le taux de concentration de radon admissible qu’a été déployée, partout au Québec et au Canada, une démarche afin d’informer la population sur cette problématique.

Qu’est-ce que le radon ?

Le radon «est un gaz radioactif incolore, inodore et insipide (indétectable sans appareil spécifique). Il résulte de la désintégration naturelle de l’uranium dans le sol, les couches rocheuses et l’eau» (source Santé Canada).

C’est ce gaz qui peut pénétrer à l’intérieur des maisons et causer des problèmes de santé. Bien qu’il n’y ait pas de normes précises en la matière, l’élaboration d’une nouvelle ligne directrice en 2006 a fait passer la concentration admissible de 800 Bq/m3 à 200 Bq/m3 (Bec par mètre cube)  pour une exposition annuelle.

C’est lorsque que le taux excède les 200 Bq/m3 qu’il peut représenter un risque pour la santé, dont celui de développer un cancer du poumon.


Image : Ressources naturelles Canada

Les sources du problème

S’il y a du radon dans votre région, il peut s’infiltrer par divers endroits et ainsi se frayer un chemin à l’intérieur de votre propriété. Les sources d’infiltration les plus courantes sont les orifices présents au plancher, le joint au pourtour de la dalle, les fissures à la dalle et aux fondations ainsi que les puisards laissés sans protection. En fait, toutes voies de communication existant entre le sol et l’intérieur de votre résidence sont sujettes à faire pénétrer le gaz radon.

Comment vérifier si vous êtes en présence du radon ?

Gaz invisible, le radon ne peut être vérifié que par une analyse en laboratoire. Toutefois, il vous est possible de faire une partie de l’analyse à peu de frais. En effet, il vous suffit d’installer un petit appareil appelé dosimètre (détecteur de radon) au sous-sol de votre maison pendant une période d’au moins trois mois. Pour être représentative, l’analyse devrait être faite pendant la saison de chauffage lorsque les portes et fenêtres sont fermées. Une fois la période de trois mois écoulée, il vous suffira de poster l’appareil à un laboratoire reconnu pour obtenir les résultats d’analyse.

Vous pouvez commander un dosimètre (environ 75$ plus les taxes) et obtenir plus amples informations sur la procédure d’analyse à partir du site de l’Association pulmonaire du Québec : http://www.pq.poumon.ca/boutique-shop/radon-dosimetre/

Quelles sont les solutions si mon test se révèle positif?

Une fois que vous connaissez le résultat de votre analyse et que ce dernier excède le taux prescrit, vous serez alors en mesure d’entreprendre des mesures correctives à votre propriété. Mais, quelles mesures entreprendre? En pareille situation, il est recommandé de faire procéder à un diagnostic complet et indépendant par un expert du domaine. Celui-ci proposera des solutions personnalisées en fonction de l’état de la situation. Un rapport complet expliquera les procédures à suivre et fournira un devis sommaire des travaux en vue de corriger la problématique. C’est à partir de toutes ces informations que vous pourrez alors obtenir des soumissions auprès d’entrepreneurs afin d’évaluer le coût des travaux et ainsi pouvoir faire les comparaisons qui s’imposent, efficacement.

Attention aux produits et procédures miracles tels que l’application d’un scellant à béton ou l’installation d’échangeur d’air à grands frais. Ces interventions sont souvent inutiles et ne corrigent pas la source de la problématique. Soyez prudent dans le choix de votre expert car ces campagnes de sensibilisation attirent souvent des pseudo spécialistes qui n’ont pas les qualifications requises pour adresser la problématique en cause, il faut donc redoubler de prudence.

Conclusion

La présence de gaz radon à l’intérieur des propriétés peut constituer une problématique importante qu’on ne peut ignorer. Il ne faut surtout pas lésiner sur les moyens mis à notre disposition afin de se protéger. Il existe des solutions parfois toutes simples qui peuvent facilement être mises en application. Parfois, l’intervention est plus complexe et nécessite une investigation plus poussée.

Alors n’hésitez pas à demander conseil à des experts indépendants afin de faire corriger la situation en fonction de la problématique observée.

Si vous désirez obtenir de plus amples informations sur nos services, n’hésitez pas à nous contacter.

Centre d’Inspection et d’Expertise en Bâtiment du Québec (Centre IEB Québec)

www.centreieb.com

Courriel : info@centreieb.com

Téléphone : 450-444-5254

Sans frais : 1-888-844-5254

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Bookmark and Share

Les autres projets de ce Pro

Vous pouvez être intéressé


Donnez vos commentaires sur cet article!


(Ne sera pas publié)